La voiture n’est pas qu’un moyen de transport

chien-en-voiturePrendre la décision de vivre avec un animal n’est pas facile. D’un côté liée à un grand bonheur, d’autre côté beucoup elle risque d’engendre des responsabilités et des contraintes. Surtout dans la voiture, pendant le voyage, nous sommes obligés de respecter certaines régles. N’oublions déjà pas que faire voyager les animaux n’est pas une question simple. Tout dépend déjà de l’animal (un chien ou un chat sera plus facile à transporter que disons… une tortue) de notre voiture (s’il y a assez de place) et des passagers de notre moyen de transport (s’ils sont gentils pour le pupil).

Commençons par le début. La voiture, en effet, est un moyen de transport simple et sûr pour un petit animal domestique, disons un chien. Elle donne la possibilité de s’arrêter pour le laisser sortir, se promener, jouer, faire ses besoins ou boire pendant le voyage. C’est pour cette raison que nous nous décidons de plus en plus souvent d’amener notre caniche en vacances, en weekend, en voiture. La plupart des chiens adorent monter et circuler dedans, à condition qu’ils y soient habitués dès leur plus jeune âge. Quand j’étais jeune, ma dalmatienne montait dans notre voiture tout le temps. Elle adorait d’ailleurs de monter chaque voiture qui était garée devant la maison : celle du facteur, du voisin, ou même la voiture des invités. Cette habitude facilite la vie de l’animal, un long voyage n’est pas pour lui si pénible, et élimine le stress lié à l’inconnu.

Votre animal de compagnie vous accompagne

cage-chat-voitureOn ouvre la porte et houp ! Tout le monde installé, on y va. Le problème commence quand le chien devient grand (il lui faut un siège séparé que pour lui) ou lorsqu’il supporte mal le voyage. Il est donc peut-être préférable de s’équiper (si le chien est petit) d’une caisse de transport qui empêche le chien de bouger (et de vomir ?) pendant le voyage. Si nous voyageons avec des enfants vaut mieux placer la caisse en arrière. Ainsi, notre chien voyage dans la tranquilité ; inutile aussi de lui mettre une muselière, laissons-le respirer ! Par contre, il ne faut pas, en aucun cas, faire voyager le chien dans le coffre, ceci surtout pour le problème lié à l’intoxication éventuelle du gaz d’échappement ou alors la peur appellée la claustrophobie. Oublions pas que lorsqu’on voyage avec des animaux, il faut faire attention aussi à la température. Pendant les grandes chaleurs il ne faut jamais laisser notre chien dans la voiture tout seul. Pouquoi ? Si la température est vraiment haute, en quelques minutes votre voiture risque de se transformer en véritable four ! Evitons le coup de chaleur aussi bien à nous-mêmes qu’à nos animaux en nous garant à l’ombre, ou encore, laissons les vitres entrouvertes sans laissez le chien y passer la tête pour éviter les problèmes des yeux et des oreilles.

Questions de base réglées, passons aux formalités. Sachez qu’en voyageant entre les Etats membres de l’Union Européenne, chaque chien doit être accompagnés d’un passeport. C’est un document qui certifie l’identité de l’animal. Délivré par un vétérinaire habilité atteste la validité des vaccinations. Attester la bonne santé de l’animal ce n’est pas tout. Avec un passeport votre animal est identifiable, et vous pouvez aussi contribuer à superviser le marché des animaux domestiques.
Alors en route ! Le chien habitué à voyager, assis en arrière, tranquille, sans passer la tête par la fenêtre, vacciné, accompagné d’un passeport et d’un maître responsable.

Comment choisir son produit de localisation en temps réel ?
Problème : ma voiture sent mauvais