La nourriture pour les enfants pendant un voyage en voiture

Voyager-en-voiture-avec-des-enfants
Pourquoi est-il si difficile de voyager avec les enfants ? Pourquoi un chauffeur épreuve tant de stress quand il emmène avec lui ses petits ? C’est pourtant clair que le stress n’est pas un bon allié. Pourquoi donc on s’énerve si facilement au volant ? Quand, enfin, nous forçons les enfants à monter dans la voiture et nous les installons dans les sièges-auto, ce sont eux qui nous poussent à nous dépêcher. N’est-il pas vrai ? Il se passe que, même avant de sortir du parking, ces petits monstres commencent leur litanie de questions et de demandes dont une se répète toujours : « Donne – moi à manger ! ».

N’émiette pas, s’il te plaît !

L’élément de chaque voyage qui paraît être essentiel, c’est, bien sûr, quelque chose à boire et à manger. Peut-être est-ce une bonne idée de préparer des tartines ou d’autres casse-croûtes avant de partir en voyage, pour ne pas gaspiller de temps pendant des haltes ? Ici, je veux aussi te sensibiliser au fait que certains conducteurs considèrent l’action de manger dans la voiture comme une chose absolument inadmissible. Dans ce cas-là, même la moindre miette sur une tapisserie fraîchement nettoyée peut leur donner des tics nerveux. De l’autre côté : est-ce que l’enfant peut devenir méticuleux ? Pour rien au monde ! Pour éviter ce problème, je te conseille de prendre avec toi lors d’un voyage des casse-croûtes qui n’émiettent ni ne salent l’intérieur de la voiture, comme, par exemple, des pommes ou de l’eau minérale. Vous pouvez faire une halte pour manger des tartines qui sera aussi avantageuse du point de vue d’un chauffeur.

Friandises, chips, bretzels

Même si vos standards concernants la netteté de la voiture ont drastiquement diminué après la naissance des petits, cela vaut la peine de laisser des chips, des bretzels et d’autres casse-croûtes de ce type à la maison. Pourquoi ? Premièrement, la valeur nutritive de ceux-ci laisse à désirer. De plus, après les avoir mangés, les enfants peuvent tâcher des sièges et la tapisserie facilement, y laisser des miettes… Il est donc mieux de prendre des fruits et des légumes pour avoir quelque chose à grignoter pendant un voyage. Prépare des pommes coupées en quarts, des poires en morceaux ou des mandarines. Quant aux légumes, tu peux prendre des concombres et des carottes, des brocolis ou des choux-fleurs quits à la vapeur. Ces repas simples, emballés en petits récipients en plastique seront faciles à transporter et, avant tout, à manger.

Petit réfrigérateur pour voiture

Une chose qui pourrait faciliter un long voyage, surtout en été ? C’est, bien sûr, un petit réfrigérateur pour voiture ! Facile à brancher sur allume-cigare, de différentes largeurs, des capacités de litres, il deviendrait un bon achat. Malheureusement, la plupart d’accessoires de ce type n’est pas durable, prend beaucoup de place… En principe, dans le véhicule qui est plus petit qu’un modèle break, la glacière peut devenir même un grand inconvénient. Elle peut par exemple ne pas tenir sur le sol, entre des sièges. Il faut prendre en considération le fait que seulement les frigos qui coûtent plus cher (et qui, par conséquent, sont énormes) peuvent conserver les aliments à une température vraiment basse.

Voilà quelques solutions grace auxquelles tu pourrais résoudre les problèmes des enfants qui grognent, voulant grignoter quelque chose. Prépare des repas avant un voyage, pense bien à ce que tu veux prendre avec toi mais avant tout, n’oublie pas de faire des haltes pendant lesquels toi et tes enfants pourraient non seulement manger tranquillement mais aussi prendre un repos avant de reprendre la route.

Comment choisir son produit de localisation en temps réel ?
La voiture n’est pas qu’un moyen de transport