Est-il utile de réparer les pneus ?

réparation-de-pneusLes mauvaises nouvelles sont telles que, parmi les nombreuses perforations de pneus, celles qui peuvent être réparées correctement sont les perforations de la surface de la bande de roulement. Mais, il y a aussi de bonnes nouvelles : pas tous les défauts de pneus, qui ne peuvent pas être réparés, qualifient le pneu à la mise à la poubelle. Certains défauts superficiels n’ont qu’une importance esthétique et on peut conduire avec eux.
Comment identifier si le pneu doit être réparé ? Si on peut encore conduire sur lui ou pas ?

Conduire sur des pneus non réparés c’est possible?

Si, à la suite de collision avec le trou dans l’asphalte, l’air échappe de pneu et son flanc (externe ou interne) est endommagé, le pneu doit être remplacé. Il est important de ne pas essayer de réparer le pneu. De plus, il ne faut pas également utiliser un spray d’étanchéité. Certes, certains services de réparation de pneus offrent les réparations de pneus d’un code de vitesse faible, même s’ils ont un flanc endommagé, mais c’est plutôt risqué. Par contre, si on a endommagé le flanc de pneu mais l’air n’échappe pas et on n’a pas endommagé sa structure (les files, les nappes et d’autres composants internes ne sont pas visibles), le plus souvent, il peut être toujours utilisé. Si l’air s’échappe, mais le dommage concerne la bande de roulement (par exemple il y a un clou dans le pneu), chaque service de pneus devrait faire face à ce problème, à condition qu’on n’a pas conduit la voiture sur le pneu sans air. Une autre condition : on ne doit pas réparer les pneus avec des codes de vitesse élevés (plus de 240 km/h).

Est-ce que la conduite sans air sur les pneus runflat est possible ?

Runflat est un pneu qui, après une crevaison, permet d’aller au service, sans la nécessité de changer la roue. Cependant, il est à noter qu’il ne vaut pas la peine de conduire sans air. Après quelques dizaines de kilomètres de la conduite sans air, le pneu runflat est détruit irrémédiablement. De plus, une chance qu’on achètera le même pneu est petite. Il est moins cher d’appeler l’assistance.

La meilleure moyen de détruire le pneu est la conduite sur le pneu sans air ou à une pression trop basse. En conduisant sans air, on détruit le pneu après quelques dizaines de mètres. Si on a la pression de pneu au niveau d’un bar au lieu de deux ou plus pendant un temps plus long, d’une part, on surchauffe le pneu et d’autre part, il est beaucoup plus vulnérable à la crevaison que dans les conditions normales.

Souvent, des dommages ne doivent pas être très visibles pour que le pneu aie besoin d’être réparé. N’importe quel dommage interne de la structure de pneu qui cause un renflement sur ​​le flanc de pneu ou les problèmes d’équilibrage de roue, cause qu’il n’y a rien à sauver. Il y a aussi des dommages des pneus qui n’empêchent pas la conduite, mais ils dégradent son confort, comme l’usure en dents de scie.

Comment éviter ce problème?

Tout d’abord, on doit prendre soin de la bonne pression des pneus. Deuxièmement, plus le profil de pneu est bas, plus on doit être prudent, en entrant sur la bordure du trottoir (le plus sûr est se heurter à des obstacles à l’angle droit) et en conduisant sur la route de mauvaise qualité. Troisièmement, si on crève le pneu, il est inutile d’aller au service, même quelques centaines de mètres sur ce pneu crevé – il est mieux d’installer le pneu de secours et sauver le pneu endommagé (est souvent aussi la jante). Enfin, si on achète des pneus, il est inutile de choisir toujours un modèle qui est le plus populaire, parce que lorsque on endommage le pneu, on devra acheter deux pneu neufs au lieu d’un (tout simplement, ils ne seront pas déjà disponibles).

Infos pratiques automobiles : profiter d’une plateforme en ligne
Comment transporter son vélo dans une voiture ?