En voiture avec enfants

enfant (1)
De nos jours, on voyage presque partout avec nos enfants. Et je ne parle pas seulement des vacances ; on voyage avec eux dans la vie « quotidienne », même en restant dans les embouteillages.

Comportement des enfants en voiture

Et les enfants, ils regardent, ils observent et… ils apprennent comment conduire la voiture. Souvent, j’ai l’impression que les parents qui sont au volant tandis que leurs enfants sont derrière eux (alors ils ne sont pas loin !), ils oublient que leurs enfants possèdent les oreilles et les yeux, alors ils savent bien écouter et observer.

Ils voient comment leur papa dépasse la vitesse autorisée sur l’autoroute (ou ailleurs), comment il dépasse une autre voiture sur une ligne continue, comment il parle par son portable sans le haut-parleur, comment il conduit sans avoir attaché sa ceinture de sécurité, comment il n’attend pas le feu vert… Pour être juste, je doit avouer que les mêmes problèmes concernent les femmes que les hommes. Mais quand les hommes conduisent plus souvent que les femmes, dans la plupart des cas ce sont eux qui enseignent leurs enfants.

Mais les mamans ne sont pas meilleures. Elles maudissent d’une manière aussi éloquente que les papas, elles commettent les mêmes erreurs que les pères. Elles sont des humains, comme des hommes, alors elles oublient aussi la présence de leurs enfants. Et les enfants se sentent comme s’ils étaient dans un théâtre pendant une pièce… de tragédie. Ils ne savent pas comment se comporter : dire quelque chose ou non ? Montrer qu’on est présent ou non ? Interrompre les malédictions ou non ? Faire les parents attacher les ceintures de sécurité ou non ? Croyez-moi, il y a beaucoup plus de questions de ce type.

Ce qui est effrayant c’est que les enfants se posent les questions mentionnées seulement au début des voyages avec leurs parents. Puis, tout ce comportement est tout à fait normal pour eux. Et s’ils commencent à voyager très tôt, quand ils sont tous petits (et c’est souvent le cas), il arrive qu’ils ne se demandent rien : pour eux, tous les péchés commis par leurs parents au volant, ne sont pas des péchés mais une chose naturelle et normalle. Les enfants apprennent leur vie de nous, de leurs parents. Et la même chose est avec la situation dans la voiture, dans le traffic routier. Ils observent et ils apprennent. Pour eux, les parents servent comme les exemples de la vie réelle : « s’ils se comportent de telle manière, je doit me comporter de la même façon ». Très souvent ils ne conaîssent pas d’autres façons de conduire la voiture. D’où doivent-ils les connaître si toute leur vie n’en voyaient qu’une seule ?

 

La voiture n’est pas qu’un moyen de transport
Problème : ma voiture sent mauvais