Un homme moralisant. Comment résoudre ce problème ?

Quand tu conduis et ton mari n’est qu’un passager, il est fort probable que tu t’imagines qu’ un instructeur de conduite est assis à côté de toi. Combien de fois vous vous êtes disputés à cause de ses indications ne finissant pas ? Les hommes ont souvent l’impression qu’ils roulent mieux que nous, le femmes. Le pire est qu’ils commentent notre technique de conduite sans arrêt. Alors, comment résoudre ce problème ? Voici quelques conseils qui vont t’aider, je t’assure!

homme-moralisant
Montre-lui que tu sais conduire

Quand tu sais réagir aux dangers potentiels vite et sans aide, tu as un bon argument pour faire taire ton cher. Impressionne-le ! Donne-lui la raison pour qu’il change son opinion sur les femmes au volant ! Prèpare ta phrase clé par exemple : « Veux-tu conduire ? » quand vous revenez chez vous après une fête alcoolisée, où bien : « Fais ton permis et on va voir après ! ». Montre-lui que tu es sûre de toi! Tu as la tête sur les épaules, quand-même ! Au cas où tu ferais ton mieux mais sans résultat, tu devrais te débrouiller autrement.

Préviens ses commentaires

« Le rouge ! » – tu n’as pas entendu cet avertissement pour la première fois, n’est-ce pas ? Malheureusement, les hommes ne parviennent pas à comprendre que nous observons attentivement la rue. Si tu aperçois le feu rouge, commence à varier la vitesse. De cette manière tu fais comprendre à ton passager que tu es raisonnable. Si cela ne marche pas et ton chéri dit « Pourquoi tu freines sec ? », tu peux… l’ingnorer.

Ignore-le

Nous savons bien que cette réaction donne les meilleurs résultats. Si tu ignores des conseils absurdes de ton passager, il est sûr que, après un certain temps, il sera découragé de t’en donner. Par conséquence, tu auras la possibilité de conduire librement. Il est mieux de rouler en silence que de provoquer une dispute – ne l’oublie pas la prochaine fois.

Te moque de toi-même
mec-panique

Tu peux prendre ce qu’il dit avec des pincettes et le désorienter dans la manière ridiculissime. Si ton homme pousse la cri: « Qu’est ce que tu fais?! » tu peux toujours lui répondre: « Qu’est-ce que je fais! » . S’il dit : « Pourquoi tu roules si lentement?! » donne la réplique: « Pourquoi je roule si lentement? » . Si cela n’est pas du tout efficace, invente quelques plaisanteries pour le riposter avec un beau sourire. Moins stressé, le passager ne commentera pas ton style de conduite si impoliment . Immagine-toi que tu attends ton tour sur une voie secondaire et tu l’as omis. Ton passager tout furieux te réprimande: « Pourquoi tu n’es pas allée? » . Riposte-lui en disant: « Parce que j’entendais le feu vert» . « -Mais ici il n’y a pas de feux de signalisation» . « -Ben, justement! » . Ce type de l’hummeur, un peu absourd, difficile à comprendre où même banal, permettra à détendre une atmosphère tendue et vous apportera le sourire.

Approuve tout ce qu’il dit

« Tu as raison ! » – chacun aime entendre cette phrase. Tu peux alors essayer à approuver chaque opinion de ton bien-aimé . Tu caresseras ainsi son ambition de dominer et pourras conduire sans problème. Remarque que parfois ses conseils ont de la valeur. Ne nie pas ce fait, ton passager a de bonnes intentions mais le plus souvent il ne peut pas en exprimer.

N’importe quelle solution tu choisiras pour te débrouiller avec les gérémiades de ton passager, tu ne peux pas oublier que presque chaque homme râle en pareils cas. C’est une réaction naturelle de ton homme pour te montrer l’intérêt de ta sécurité. Bien sûr,il peut être grognant tout simplement mais les mauvaises habitudes sont pour les chasser. Et n’oublie pas que toi aussi, tu peux toujours profiter de son expérience.

La voiture n’est pas qu’un moyen de transport
Problème : ma voiture sent mauvais